Other Manual Translations: English 한국어

Comment les méthodistes unis peuvent lutter contre le changement climatique

Les Méthodistes Unis répondent à l'appel à prendre soin de la planète Terre en réduisant notre consommation d'énergie et en élevant nos voix. Photo de Paul Jeffrey, United Methodist Communications.
Les Méthodistes Unis répondent à l'appel à prendre soin de la planète Terre en réduisant notre consommation d'énergie et en élevant nos voix. Photo de Paul Jeffrey, United Methodist Communications.

Vous avez entendu dire : « Tout le monde parle de la météo, mais personne n’y fait rien ». Lorsque Mark Twain — qui citait peut-être Charles Dudley Warner — a popularisé ce dicton au 19 e siècle, tout le monde s’est mis à rire. Les gens pensaient que les humains ne pouvaient rien faire pour changer le temps.

Bien que nous ne puissions toujours pas rendre ensoleillé un jour de pluie, les scientifiques rapportent aujourd’hui que l’action humaine peut affecter le temps et, au fil des ans, l’a modifié… peut-être de façon spectaculaire.

En tant que Méthodistes Unis, nous répondons à l’appel à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour prendre soin de la planète Terre. Le Psaume 24 nous dit : « La terre est à l’Éternel et tout ce qu’elle contient, le monde et ses habitants aussi ». Dans le récit de la création dans Genèse 1, Dieu ordonne aux êtres humains de prendre soin de la terre et de tout ce que Dieu a créé pour y habiter.

La partie « Le monde naturel » de nos principes sociaux reflète ces Écritures. « Toute la création appartient au Seigneur », commence la section, « et nous sommes responsables de la manière dont nous l’utilisons et en

Les faits

Selon la Faith and Facts Card on Climate Justice ( Carte de foi et de faits sur la justice climatique ) produite par le United Methodist Board of Church and Society (Conseil méthodiste uni de l’Église et de la société ), « le dioxyde de carbone et d’autres polluants piégeant la chaleur... s’accumulent comme une couverture dans l’atmosphère ». Cette couverture réchauffe lentement la planète.

La National Aeronautics and Space Administration, NASA, (Administration Nationale de l’Espace et de l’Aéronautique) définit le changement climatique comme « un large éventail de phénomènes mondiaux créés principalement par la combustion de combustibles fossils ». Ces phénomènes incluent le réchauffement climatique et les « événements météorologiques extrêmes » ( NASA Global Climate Change  — Changement climatique mondial de la NASA— ).

« Les effets néfastes du changement climatique mondial affectent de manière disproportionnée les individus et les nations les moins responsables des émissions », déclarent les Principes sociaux de l’Église Méthodiste Unie. Cela signifie que ceux qui vivent dans les pays industrialisés ont la responsabilité de réduire les émissions afin d’atténuer les effets du changement climatique sur ceux qui produisent beaucoup moins de ces polluants.

En réduisant la production d’émissions connues sous le nom de gaz à effet de serre, les chrétiens ayant un accès facile à l’énergie peuvent faire quelque chose pour le climat après tout. La réduction du dioxyde de carbone et d’autres polluants contribuera à ralentir ces tendances mondiales et à remédier à certains des effets néfastes sur nos voisins et sur nous-mêmes.

Réduisez votre impact

Économiser de l’électricité : Selon l’ Agence de protection de l’environnement des États-Unis, la production d’électricité génère la plus grande part des émissions de gaz à effet de serre. « Environ 67% de notre électricité provient de la combustion de combustibles fossiles, principalement du charbon et du gaz naturel. »

Le United Methodist Board of Church and Society (Conseil méthodiste uni de l’Église et de la société ) recommande d’utiliser des ampoules CFL (lampe fluorescente compacte) ou LED ( diode électroluminescente ). Les deux consomment beaucoup moins d’électricité que les ampoules à incandescence traditionnelles. Lorsque vous remplacez des appareils électroménagers, investissez dans des modèles économes en énergie.

Aussi, soyez conscient de votre consommation d’énergie. L’ouverture des rideaux ou des stores peut nous permettre d’éteindre les lumières pendant la journée.  Church and Society (le Conseil méthodiste uni de l’Église et de la société) recommande également de réduire l’utilisation de nos climatiseurs.

Utilisez des énergies renouvelables : Si vous le pouvez, recherchez et investissez dans des sources d’énergie verte comme l’énergie éolienne ou solaire. Ceux-ci réduisent le besoin des types de production d’électricité qui émettent des gaz à effet de serre.

Transport : Les voitures que nous conduisons sont aussi de gros producteurs de dioxyde de carbone. Choisir de faire du covoiturage, d’utiliser les transports en commun ou de conduire un véhicule à faibles émissions contribuera à réduire considérablement notre contribution à ces polluants.

Mangez local : Choisir des aliments produits à proximité permet de réduire le besoin de transporter ces produits sur de grandes distances, diminuant ainsi le besoin de véhicules à essence.

Parle plus fort

Apprenez ce que dit l’église : Les Principes sociaux de l’Église Méthodiste Unie sur le monde naturel sont un excellent point de départ. Cette section de notre Livre de Discipline expose la position de base de l’Église Méthodiste Unie sur des questions sociales importantes, y compris la gestion du climat mondial.

En 2009, nos évêques méthodistes unis ont publié une déclaration sur le changement climatique intitulée La création renouvelée de Dieu : appel à l’espoir et à l’action. Le guide d’étude est une excellente ressource pour les groupes religieux.

Explorez les sites Web sur la justice climatique et d’autres ressources fournies par le United Methodist Board of Church and Society (Conseil méthodiste uni de l’Église et de la société ) et United Methodist Women (Femmes Méthodistes Unies).

En explorant ces déclarations et ministères, partagez ce que vous apprenez avec vos amis, votre église et votre communauté.

Contactez les élus : exhortez les autorités locales, étatiques et fédérales à soutenir les initiatives d’énergie propre, la législation visant à réduire les émissions et l’aide à ceux qui luttent pour survivre dans notre climat changeant. Cela peut inclure assister à un rassemblement, passer un appel téléphonique ou envoyer un e-mail ou une lettre.

Demandez à votre congrégation : Vous avez peut-être des idées sur la façon dont votre congrégation pourrait réduire sa consommation d’énergie. Faites don d’ampoules éconergétiques. Discutez avec les fiduciaires de la possibilité d’investir dans des thermostats qui aident à réduire la consommation d’énergie. Organisez des covoiturages pour les réunions et autres événements.

Devenez actif dans votre communauté : Vous remarquez peut-être des endroits où l’école de votre enfant, des espaces publics ou d’autres lieux de rassemblement communautaires gaspillent de l’énergie ou produisent des émissions. Trouvez des façons de faire partie de la solution.

C’est notre responsabilité

Dans Genèse 1, Dieu confie la terre aux soins des êtres humains, vous et moi. En tant que disciples de Jésus-Christ, nous avons la responsabilité de préserver, de protéger et de prendre soin de ce que Dieu a créé.

Malgré le commentaire de Mark Twain, nous pouvons peut-être faire quelque chose pour la météo. En devenant de meilleurs intendants de l’énergie et en défendant la justice climatique, les méthodistes unis des pays industrialisés peuvent participer au travail de ralentissement et de lutte contre les impacts du changement climatique.

Joe Iovino travaille pour UMC.org chez United Methodist Communications. Contactez-le par email.

Cette histoire a été publiée le 19 septembre 2017.