Other Manual Translations: English español

La méthode du Méthodisme Uni aujourd’hui: Disciple de l’Alliance

Faire partie d’un groupe de Disciple de l’Alliance peut vous lier en tant que PFF — Prayer Friends Forever (Amis de prière pour toujours) — comme ce groupe de filles s’appelle. Photo gracieuseté de Melanie Gordon, Ministères du Discipulat.
Faire partie d’un groupe de Disciple de l’Alliance peut vous lier en tant que PFF — Prayer Friends Forever (Amis de prière pour toujours) — comme ce groupe de filles s’appelle. Photo gracieuseté de Melanie Gordon, Ministères du Discipulat.

Aussi disponible en espagnol

Partie 3 d’une série en 3 parties sur la formation de disciples hier et aujourd’hui. (Partie 1 | Partie 2)

La mission de l’Église Méthodiste Unie est de «faire des disciples de Jésus-Christ pour la transformation du monde». Les églises locales constituent l’arène la plus importante à travers laquelle se produit la formation de disciples (2016 Book of Discipline —Livre de discipline— ¶120). Cette focalisation sur la formation de disciples a influencé le premier mouvement méthodiste et continue de façonner nos ministères aujourd’hui.

Ressources de l’Église

Ministères du discipulat (Discipleship Ministries) a publié une série de livres pour aider les églises à recréer les chefs de classe et les classes d’aujourd’hui.

Le révérend Steve Manskar (r) et le révérend Phil Meadows étaient deux des enseignants du pèlerinage de Wesley en 2016 en Angleterre. Photo de Kathleen Barry, United Methodist Communications.
Le révérend Steve Manskar (r) et le révérend Phil Meadows étaient deux des enseignants du pèlerinage de Wesley en 2016 en Angleterre. Photo de Kathleen Barry, United Methodist Communications.
Le révérend Steven Manskar, qui a été directeur du Leadership Wesleyen auprès des Ministères de Discipolat de l’Église Méthodiste Unie, est l’auteur de ‘Disciples Making Disciples: A Guide for Covenant Discipleship Groups and Class Leaders’. Dans un épisode de 2016 du podcast UMC.org Get Your Spirit in Shape, Manskar a décrit les Groupes de Disciples de l’Alliance comme « un moyen pour quiconque est prêt à être responsable de son discipulat, de se réunir une fois par semaine pendant une heure pour expliquer comment ils ‘ai vécu en tant que disciple de Jésus-Christ ».

Lors des premières réunions, le groupe de six ou sept adultes rédige une alliance façonnée par la Règle Générale du Discipulat. Les membres du groupe acceptent des clauses qui décrivent des pratiques spécifiques dans chacun des quatre domaines de la justice, de la compassion, du culte et de la dévotion. Celles-ci servent de moyen de vivre la règle générale dans leur vie quotidienne (voir la partie 2 de cette histoire).

Lors des réunions de groupe hebdomadaires, les membres rendent compte à tour de rôle de ce qu’ils ont fait et non fait avec chacune des clauses. Par exemple, un groupe de Disciple de l’Alliance pourrait accepter qu’une de leurs clauses de justice soit de défendre les sans-abri de leur région. Un membre pourrait ensuite raconter comment lorsqu’une conversation dans son bureau tournait au «problème» des pauvres, il restait silencieux, ou elle partageait sa conviction que Jésus nous appelait à prendre soin des pauvres parmi nous avec dignité et respect.

Cette pratique de responsabilité hebdomadaire pour son discipulat s’aide mutuellement à grandir dans la sainteté de cœur et de vie, et forme des disciples qui font des disciples. Les groupes de Disciple de l’Alliance fournissent aux dirigeants des congrégations de disciples la mission de faire des disciples de Jésus-Christ pour la transformation du monde.

Avec une certaine adaptation, les Groupes de Disciple de l’Alliance sont également une merveilleuse opportunité pour les enfants et les jeunes.

Une série de ressources sur le Disciple de l’Alliance avec les enfants, les jeunes et les adultes est disponible à partir des Ressources du Disciple. Art photographique par Joe Iovino, United Methodist Communications.
Une série de ressources sur le Disciple de l’Alliance avec les enfants, les jeunes et les adultes est disponible à partir des Ressources du Disciple. Art photographique par Joe Iovino, United Methodist Communications.
Melanie C. Gordon, qui a été directrice des Ministères de Discipolat du Ministère avec Enfants, co-auteur de ‘Growing Everyday Disciples: Covenant Disciplehip with Children’ avec Susan Groseclose et Gayle Quay.

 « Les Groupes de Disciple de l’Alliance des Enfants sont efficaces pour les enfants d’environ la troisième à la sixième année », rapporte environ huit à douze ans, rapporte Gordon.

Ils rédigent également une alliance ensemble, ce qui peut être une tâche difficile. Le livre de Gordon propose des conseils sur « comment faire cela sans que vos cheveux soient bouclés », dit-elle en riant.

Lors de leurs réunions, les enfants « ont du temps pour chanter et prier au début lorsqu’ils se réunissent », poursuit Gordon. Ils ont ensuite « ce que nous appelons ‘le temps de la compassion’ —du temps pour parler de la façon dont [ils ont] fait preuve de compassion au cours de la semaine dernière ou n’ont pas fait preuve de compassion au cours de la semaine dernière ». Ils parlent également de leurs expériences avec l’adoration et la dévotion.

« Le dossier de la justice intervient quand quelqu’un invite quelqu’un à parler de ce qui se passe dans sa communauté [ou] en tant que groupe, il sort et fait quelque chose pour parler à ceux qui ne peuvent pas parler pour eux-mêmes ».

À travers les groupes, explique Gordon, les enfants « apprennent à être en relation avec Dieu et avec les autres ».

Chris Wilterdink, directeur de Ministères du Discipulat au Développement de programmes américains pour les ministères des jeunes et auteur de ‘Everyday Disciples: Covenant Discipleship with Youth’, voit une valeur similaire dans Disciple de l’Alliance avec des adolescents et des jeunes adultes.

« Le Disciple de l’Alliance avec les jeunes implique de rassembler de petits groupes de jeunes qui souhaitent vivre dans le même engagement et sont prêts à se consulter régulièrement », explique Wilterdink. Avec les jeunes, ces « check-ins » peuvent se produire en ligne en utilisant les médias sociaux, des applications de messagerie et d’autres moyens de communication entre les jeunes.

Sous la direction d’adultes bienveillants, les jeunes apprennent à rester concentrés sur l’alliance qu’ils écrivent ensemble et à se tenir mutuellement responsables de leur croissance spirituelle.

Wilterdink dit que passer ce temps de qualité ensemble « peut vraiment briser certains des obstacles naturels » que rencontrent les jeunes dans d’autres domaines de leur vie.

Un autre avantage que Wilterdink voit pour les jeunes est que « le Disciple de l’Alliance décompose vraiment Dieu aimant et le prochain aimant en quelques idées très spécifiques de ce que nous pouvons faire ». Sur le plan du développement, les jeunes évaluent ce qu’ils apporteront avec eux à l’âge adulte dès leur enfance.

« Avoir ces conversations tout en faisant des actions liées au développement de la foi », explique-t-il, « est un testament très puissant, et vous le faites de manière quotidienne ».

Gil Hanke, cadre supérieur de Hommes Méthodistes Unis, utilise la technologie informatique pour se connecter à l’un de ses petits groupes hebdomadaires. Photo de Kathleen Barry, United Methodist Communications.
Pour le bien de tous

Devenir des disciples de tous les jours qui recherchent la sainteté du cœur et de la vie, qui aspirent à ce que l’amour universel de Dieu remplisse nos cœurs et gouverne nos vies, était l’objectif historique du Mouvement Méthodiste et continue d’être l’objectif des Méthodistes Unis aujourd’hui.

Comme beaucoup d’autres domaines de la vie, nous savons que nous grandissons mieux lorsque nous partageons le voyage avec d’autres avec les mêmes objectifs. Wesley a formé des sociétés et des classes pour aider les premiers méthodistes à vivre en tant que disciples de Jésus-Christ. Aujourd’hui, les Groupes de Disciple de l’Alliance aident à former les leaders dans le discipulat dont nos congrégations ont besoin pour leur mission d’équiper les membres pour qu’ils rejoignent le Christ et sa mission dans le monde.

Toute cette formation se déroule en tant que partie d’un groupe, donc nous ne sommes pas simplement des destinataires de la sainteté, nous aidons également les autres car ils aiment Dieu de tout leur cœur, âme et esprit et aiment qui Dieu aime, comme Dieu les aime.

Ensemble, nous tendons la main dans l’amour et le service au monde. Ensemble, nous aidons l’église à vivre sa mission dans le monde. Ensemble, nous adorons et célébrons les sacrements. Ensemble, nous sommes transformés en disciples de Jésus-Christ qui participent à l’œuvre de Dieu pour transformer le monde.

Apprenez-en plus sur les Groupes de Disciple de l’Alliance et le bureau du Chef de Classe des Ministères de Discipulat.

Note éditoriale: cette histoire a été publiée pour la première fois le 9 octobre 2016.

*Joe Iovino travaille pour UMC.org à United Methodist Communications. Contactez-le par courriel ou au 615-312-3733.