Other Manual Translations: English español

Nos croyances chrétiennes: la Bible

Nous croyons que la Bible est la principale autorité pour notre foi et notre pratique.
Nous croyons que la Bible est la principale autorité pour notre foi et notre pratique.
Aussi disponible en espagnol

Nous disons que la Bible est vitale pour notre foi et notre vie, mais qu’est-ce que la Bible exactement? Voici quatre façons de le voir:

Une bibliothèque

La Bible est une collection de 66 livres,39 dans l’Ancien Testament (ou Bible hébraïque) et 27 dans le Nouveau Testament. Ces livres ont été écrits sur une période de mille ans en trois langues: l’hébreu, l’araméen (la langue parlée par Jésus) et le grec.

Les livres sont de longueurs et de styles littéraires différents. Dans la Bible hébraïque, nous trouvons des légendes, des histoires, des liturgies pour le culte communautaire, des chansons, des proverbes, des sermons, même un drame poétique (Job). Dans le Nouveau Testament, il y a des Évangiles, une histoire, de nombreuses lettres et une apocalypse (Révélation). Pourtant, à travers elle, la Bible entière est l’histoire d’un seul Dieu, qui se tient dans une relation d’alliance avec le peuple de Dieu.

Écriture Sacrée

Dans les premiers temps et sur plusieurs générations, les 66 livres ont été judicieusement utilisés par des fidèles. Dans le processus, leurs mérites ont été pesés et la communauté des croyants leur a finalement donné une autorité spéciale. Testés par la foi, approuvés par l'expérience, ces livres sont devenus sacrés; ils sont devenus notre règle de foi et de pratique.

En Israël, le Livre du Deutéronome a été adopté comme la Parole de Dieu vers 621 av. La Torah, ou Loi (les cinq premiers livres de la Bible hébraïque), a assumé son autorité vers 400 avant JC; les Prophètes environ 200 avant JC; et les Écrits vers 100 av. Après une lutte, les chrétiens ont déterminé que la Bible hébraïque était également une Écriture pour eux. Le Nouveau Testament tel que nous le connaissons a été formé et adopté par les conseils ecclésiastiques entre 200 et 400 A.D.

Dieu nous parle du salut

Nous disons que Dieu nous parle à travers la Bible et qu’elle contient toutes les choses nécessaires au salut. Cette autorité découle de trois sources:

• Nous soutenons que les auteurs de la Bible ont été inspirés par Dieu, qu’ils ont été remplis de l’Esprit de Dieu en écrivant la vérité au mieux de leur connaissance.

• Nous considérons que Dieu était à l’œuvre dans le processus de canonisation, au cours duquel seuls les livres les plus fidèles et utiles ont été adoptés comme Écriture.

• Nous soutenons que le Saint-Esprit travaille aujourd’hui dans notre étude réfléchie des Écritures, en particulier lorsque nous les étudions ensemble, en cherchant à relier les vieilles paroles aux réalités actuelles de la vie.

L’autorité de la Bible n’a donc rien de magique. Par exemple, nous n’ouvrons pas le texte au hasard pour découvrir la volonté de Dieu. L’autorité de l’Écriture découle du mouvement de l’Esprit de Dieu dans le passé et dans notre lecture d’aujourd’hui.

Un guide pour la foi et la vie

Nous, les Méthodistes Unis, avons mis la Bible au travail. Dans le culte de la congrégation, nous lisons la Bible. Par la prédication, nous interprétons son message pour nos vies. Il constitue l’arrière-plan de la plupart de nos hymnes et de notre liturgie. C’est le fondement de notre programme scolaire de l’église. Beaucoup d’entre nous l’utilisons dans notre vie de dévotion individuelle, priant à travers ses implications au jour le jour. Cependant, nous admettons qu’il existe encore un vaste «analphabétisme biblique» dans notre dénomination. Nous devons nous entraider pour ouvrir la Bible et l’utiliser.

Il est peut-être préférable d’utiliser la Bible lorsque nous répondons sérieusement à ces quatre questions sur un texte donné: (1) Que signifiait ce passage pour ses auditeurs d’origine? (2) Quel rôle joue-t-elle dans le témoignage total de la Bible? (3) Qu’est-ce que Dieu semble dire à ma vie, ma communauté, mon monde, à travers ce passage? Et (4) Quels changements devrais-je envisager d’apporter à la suite de mon étude?

Tiré du ‘Manuel du Membre Méthodiste Uni’, revu par George Koehler (Discipleship Resources — Ressources pour les disciples—2006), pp. 80-81. Utilisé avec permission

Plus sur les Croyances Chrétiennes