Baptême : aidez les enfants à explorer le mystère

À propos de Glenys Nellist

De temps en temps, de petites voix s’élèvent dans les services de culte pour demander : « Maman, pourquoi mettent-ils de l’eau sur la tête de ce bébé ? » Ou, « Grand-père, pourquoi cette personne est-elle plongée dans une piscine à l’église? »

Ces questions peuvent nous surprendre, voire nous faire rire, mais ces ‘ questions étonnantes ’ sont des questions saines qui mènent à la croissance spirituelle. Nous ne sommes peut-être pas toujours préparés avec des réponses. Selon Glenys Nellist, auteur de livres pour enfants de l’Église méthodiste unie, c’est parfaitement bien.

« Avec les enfants, nous n’avons pas besoin de connaître toutes les réponses, car ce n’est pas le cas. Aucun pasteur ne connaît vraiment la signification profonde et ce qui se passe lorsque cette eau est versée », dit-elle. « Nous croyons simplement qu’à ce moment-là, quelque chose de vraiment spécial se produit. »

Tout le monde peut parler de baptême

Beaucoup d’entre nous peuvent se sentir un peu nerveux lorsqu’ils discutent d’un sujet important comme le baptême, mais tous les soignants devraient se sentir habilités à le faire. Les enfants comptent sur nous pour les aider à mieux comprendre ce qu’ils observent.

« Nous sommes juste ici pour accompagner les enfants alors qu’ils entrent dans le mystère et font l’expérience de Dieu par eux-mêmes », dit Nellist.

Lorsque les enfants posent des questions sur le baptême, Nellist suggère cette réponse : « Nous pouvons leur dire que cela s’appelle le baptême, c’est quelque chose que Jésus a fait dans le Jourdain, et que Dieu a parlé à Jésus. C’était la première fois qu’il a dit : ‘tu es mon fils’, et en tant que chrétiens, nous suivons l’exemple de Jésus. »

Le nouveau livre de Nellist, Baptisé dans l’eau : devenir membre de la famille de Dieu, peut être un outil pour les soignants marchant aux côtés des enfants qui grandissent dans la foi. La poésie, la prose et les belles illustrations du livre ne manqueront pas d’attirer les jeunes lecteurs à mesure qu’ils découvrent ce saint mystère.

« La prémisse de Baptisé dans l’eau est que peu importe où, comment ou quand nous sommes baptisés », dit Nellist. « Ce qui compte, c’est que dans le baptême, nous appartenons. Nous appartenons tous à la grande famille de Dieu. »

Posez vos propres questions

Encourager les enfants à réfléchir plus profondément est une partie importante du « jeu divin ». Nellist encourage les adultes à se pencher sur ce concept en posant également des questions aux enfants. Elle suggère de dire : « [Le baptême] n’est qu’une de ces merveilleuses choses à propos de Dieu que nous ne comprenons pas vraiment. Mais n’était-ce pas génial à regarder ? Qu’as-tu vu? Qu’est-ce que tu as entendu? Qu’est-ce que ça t’a fait ressentir ? »

Pour aller plus loin, un dossier d’activités gratuit qui accompagne Baptisés dans l’eau est disponible en téléchargement. Vous y trouverez cinq conseils pour parler du baptême aux enfants, ainsi que des puzzles imprimables, des signets, des pages à colorier et plus encore.

Le baptême nous unit

Le baptême est l’une des rares choses que presque tous les chrétiens, passés et présents, ont vécu, soit par leur propre baptême, soit en étant témoins des baptêmes des autres.

« L’une des dernières prières de Jésus qu’il a priée est que nous soyons tous un », rappelle Nellist. « Que nous croyions des choses différentes au sujet du baptême ou de la communion, nous devrions toujours être capables d’être unis. »

« Je pense que c’est une façon tellement saine d’élever des enfants. Être conscient des différentes traditions, et qu’elles sont toutes précieuses, mais que la chose la plus importante est que Dieu est avec nous dans chacune d’elles. »

Ou, comme l’écrit Nellist dans son livre, Baptisée dans l’eau, tenue sous la grande garde de Dieu. Une famille réunie, Jeunes et vieux, partout.

Laura Buchanan travaille pour UMC.org chez United Methodist Communications. Contactez-la par email .

Cette histoire a été publiée le 24 août 2022