Skip Navigation

Lettre Pastoral à l’Église Entière

Chers Frères et Soeurs en Christ,

Que la Paix et la Grâce soient avec vous au nom de notre Seigneur, Jésus Christ.

Les événements terribles et tragiques aux États Unis d'Amérique, le 11 septembre 2001 et au-delà, nous contraint à adresser des paroles d'espérance et de paix aux Méthodistes Unis dans les 120 conférences annuelles, dans plus de 50 pays du monde. Nous, vos évêques, consternés et bouleversés par les attaques aux États Unis et la menace de bioterrorisme, demandons à l'église de se joindre à nous à la recherche d'une solidarité avec les personnes attaquées à travers le monde.

Nos prières ferventes et continues sont pour ceux qui pleurent parce qu'ils ont perdus leurs compagnons et leurs biens-aimés; pour les aumôniers militaires et pour les personnes qui fournissent le ministère de la présence, du réconfort, de la guérison, et de l'espérance; pour les fonctionnaires publiques et les innombrables bénévoles qui ont montrés une générosité dévouée; pour tous ceux qui tendent une main secourable rédemptivement aux personnes qui ont été faussement liées au terrorisme; pour les personnes qui ont été mis en danger et leurs biens-aimés; pour le Président Bush et les chefs de toutes les nations pour qu'ils puissent avoir du courage et de la sagesse pour mener le peuple vers la justice et la paix. Nous prions pour les victimes innocentes qui ont connus les blessures, la perte et la mort. Nous prions aussi pour ceux qui veulent nous faire du mal. Nous prions pour que la violence, le terrorisme et la guerre cessent. Nous vous demandons de prier ensemble avec nous.

Nous sommes énormément soucieux pour les milliers de personnes qui craignent pour leur vie et pour ceux qui ont été déplacés par la guerre et la pauvreté. Nous croyons sincèrement que tout effort imaginable devrait être fait pour protéger ceux qui sont innocents et les plus vulnérables. Nous sommes convaincus que nous devons utiliser les ressources humaines et spirituelles de l'Église Méthodiste Unie pour répondre avec amour et d'une manière humaine. Nous louons les églises autour du monde pour leur contribution à l'appel de "l'Amour au Milieu d'une Tragédie" et pour toutes les autres offrandes humanitaires.

Nous, vos évêques, croyons que la violence dans toutes ses formes et ses expressions est contraire au but de Dieu pour le monde. La violence crée la peur, le désespoir, la désespérance et l'instabilité. Nous demandons à l'église d'être une communauté de paix avec justice et de soutenir les individus et les agences partout dans le monde qui travaillent pour le bien commun pour tout les enfants de Dieu. Nous demandons aussi à l'église d'étudier et de travailler au soulagement des causes d'origine de la pauvreté et des autres conditions sociales qui sont exploitées par les terroristes.

En tant que peuple de la résurrection, nous croyons que la paix se réalisera en Christ; cependant, la paix n'est pas encore réalisée complètement dans les relations humaines. Le message de la résurrection est que l'amour est plus fort que toutes les forces maléfiques. En outre, ce n'est seulement que l'amour sacrificiel, non la guerre, qui peut réconcilier le peuple avec Dieu et les uns avec les autres. Nous demandons à l'église, aux leaders, aux nations et aux individus autour du monde de faire de la place pour l'amour afin que les modèles de notre vie commune puissent révéler la justice de Dieu.

Nous offrons cette lettre avec la promesse merveilleuse de l'Avènement qui sonne dans nos oreilles:

"Mais l'ange leur dit: 'Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d'une grande joie'." (Luc 2:10)

Paix,

Les Évêques de l'Église Méthodiste Unie