Skip Navigation

Une photo d’UMNS/Kathleen Barry

Une manifestation pacifique afin de soutenir la pleine inclusion des homosexuels et lesbiennes dans la vie de l’Eglise Méthodiste Unie pendant que les délégués et les visiteurs quittent la session plénière du 26 avril de la Conférence Générale de 2012 à Tampa (Floride).

Protestation des homosexuels à la Conférence Générale 2012

TAMPA, Floride | 26 Avril 2012

Ce jeudi 26 avril 2012 a eu une démonstration de présence active et participative pendant les assises de la 26e session de la conférence générale par les gays et les lesbiennes réclamant leur pleine intégration dans la vie de l'Eglise méthodiste unie.

Quelques 300 manifestants postes dans le hall de sortie Tampa Convention Center répondaient au traitement d'un certain nombre de personnes au cours d'une session ayant trait a la conversation sainte sur la sexualité humaine. Pour assurer la paix et la concorde pendant les travaux de la conférence générale, les organisateurs et le conseil des évêques ont planifié des conversations pour aider les délégués de dialoguer sur la position de l'Eglise sur l'homosexualité. .

L'Eglise Méthodiste Unie affirme officiellement la valeur sacrée de toute personne, indépendamment de son orientation sexuelle. La dénomination condamne l'homosexualité comme incompatible avec l'enseignement chrétien, et interdit l'ordination des homosexuels pratiquants. Le profond désaccord sur ce sujet suscite le débat et de démonstrations lors de chaque réunion de la réunion quadriennale. Quelques homosexuels interrogés interroges sur place affirment être déçus par la qualité des débats sur la conversation sainte.

Leur présence sur l'esplanade de Tampa Convention center est une invitation à plus des débats sur cette question qui du reste risque de diviser l'Eglise.

*Tshitenga est le directeur de la radio Méthodiste de Kinshasa.

News media contact: Tim Tanton, Tampa, Fla., (813) 574-4837, through May; after May 4, Nashville, Tenn. (615) 742-5470, newsdesk@umcom.org.