Skip Navigation

Comité permanent en matière des Conférences centrales

Comité permanent en matière des Conférences centrales

Le 9 février, 2015 - Communiqué de presse

Discipline générale

OTHER LANGUAGES

Maputo, Mozambique : Dans le cadre de leur réunion au Mozambique cette semaine, le Comité permanent en matière des Conférences centrales a approuvé un plan pour présenter un avant-projet de certaines parties de la Discipline générale à la Conférence Générale de 2016, ainsi qu’une proposition d’un mandat traçant les grandes lignes d’un processus sur la manière de procéder en fonction de son mandat jusqu’à la Conférence Générale de 2020.

Durant le quadriennat actuel, le Comité permanent s’est concentré sur les parties de la Discipline actuelle qui sont directement liées au ministère en cours dans les conférences centrales, notamment : la Partie VI, Organisation et Administration ainsi que les chapitres suivants : 1 (L’Église locale), 2 (Le Ministère des Personnes ordonnés), 3 (La Surintendance), 4 (Les Conférences), et 6 (Les Biens de l’Église).

Cet avant-projet contiendrait certaines dispositions qui s’appliquent à l’église au niveau mondial et qui ne pourraient être modifiées que par la Conférence Générale. Les chapitres 5 (Ordre administratif) et 7 (Administration juridique) de la Partie VI doivent être élaborés et on s’attend à ce que cet avant-projet sera prêt pour la Conférence Générale de 2020.

Be sure to add the alt. text

 

Le Comité permanent a déclaré : « L’accent sur l’engagement missionnaire de l’Église Méthodiste Unie de faire des disciples de Jésus-Christ pour la Transformation du monde, n’est pas seulement une focalisation ambitieuse, c’est une vision que nous sommes en train de réaliser. Aujourd’hui, nous sommes une église à l’oeuvre sur plusieurs continents, dans plusieurs pays, parlant de différentes langues et façonnée par différentes cultures. Nous avons évolué à travers la mission de Dieu en tant que connexions dans plusieurs parties du monde sur quatre continents avec des millions de nouveaux membres qui sont enracinés dans la tradition wesleyenne. Une Discipline Générale nous aidera à progresser en tant qu’église mondiale. »

En 2012, La Conférence Générale a confié la tâche au Comité permanent, en consultation avec le Comité Foi et Constitution, de soumettre des recommandations à la Conférence Générale de 2016 sur les parties et les paragraphes dans la Partie VI de la Discipline qui ne peuvent pas être modifiées ni adaptées par les conférences centrales. Les autres sections et paragraphes dans la Partie VI de la Discipline continueraient à être adaptable par les conférences centrales en fonction du contexte, du besoin missionnaire et dans le cadre juridique national.

Le Paragraphe 101 de la Discipline stipule en partie : « La Discipline représente notre tradition wesleyenne pour servir le Christ à travers une doctrine et une vie chrétienne disciplinée. Nous sommes une dénomination mondiale unie par la doctrine, la discipline et la mission à travers notre connexion d’alliance. La Discipline exprime cette unité. Chaque conférence centrale a le droit de modifier et d’adapter la Discipline pour accomplir sa mission plus efficacement dans de différents contextes. Toutefois, certaines parties de la Discipline ne peuvent pas être adaptées… Le Comité permanent en matière des Conférences centrales a pour principale responsabilité de
proposer à la Conférence Générale des révisions à ce paragraphe. »

Cet avant-projet ne deviendra pas une législation disciplinaire à la Conférence Générale, mais si les grandes lignes sont approuvées, le Comité demanderait alors les réactions et commentaires des conférences annuelles sur les chapitres 1-4 et 6, tout en finalisant leur travail sur les chapitres 5 et 7. Le Comité permanent proposera que la Conférence Générale accorde suffisamment de temps durant les trois premiers jours de la session de 2020 pour examen de ces questions en séance plénière et pour action disciplinaire. Si les délégués approuvent, une nouvelle Discipline générale pourrait potentiellement être mise en oeuvre d’ici la Conférence Générale de 2020.

###

Pour de plus amples informations, veuillez contacter l’évêque Patrick Streiff, président du Comité permanent - bishop@umc-europe.org